أفد و استفد Afid wa Istafid

حللت أهلا ووطئت سهلا يا زائرنا الكريم. المرجوا منك أن تعرّف بنفسك و تدخل المنتدى معنا.

إن لم يكن لديك حساب بعد، نتشرف بدعوتك لإنشائه بالضغط على زر التسجيل

قراءة و تحميل روايات رجل المستحيل كاملة أونلاين
قراءة و تحميل روايات ملف المستقبل كاملة أونلاين
قراءة و تحميل روايات ما وراء الطبيعة كاملة أونلاين

منتدى الثقافة، التعلم و الترفيه Forum de culture, apprentissage et divertissement


مواقع ننصح بزيارتها A visiter






القائمة البريدية

أدخلك بريدك الإلكتروني

البحث Recherche

المواضيع الأخيرة

» الذكرى التاسعة لإنشاء منتدى أفد واستفد
من طرف The King Zaki الأحد 15 نوفمبر 2015, 10:53

» الذكرى الثامنة لافتتاح منتدى أفد و استفد
من طرف The King Zaki السبت 15 نوفمبر 2014, 15:18

» ثلاثون مقولة عن النجاح
من طرف must الإثنين 06 أكتوبر 2014, 12:09

» المشروبات الغازية
من طرف must الأربعاء 01 أكتوبر 2014, 19:41

» Spécial Sciences et Vie
من طرف must الأربعاء 01 أكتوبر 2014, 19:30


Iran: la police fait la chasse aux femmes "mannequins&a

شاطر

asmati
::مشرفة منتدى حواء::

::مشرفة منتدى حواء::

الجنس : انثى
من برج : الثور
البرج الصيني : الكلب
عدد الرسائل : 776
العمر : 34
نقاط : 3537
تاريخ التسجيل : 31/03/2007

بطاقة الشخصية
مزاجي: متوتر متوتر
التميز:
منتداك المفضل: التسالي

default Iran: la police fait la chasse aux femmes "mannequins&a

مُساهمة  asmati في الأربعاء 25 أبريل 2007, 18:49



Des passantes dans une rue de Téhéran le 23 avril 2007
Iran: la police fait la chasse aux femmes "mannequins"

Le car de la police s'arrête dans un crissement de pneus au milieu d'un énorme embouteillage sur une place de Téhéran, et ses passagers en descendent pour contrôler les passantes et les voitures.
Les policiers ont pour cible les "femmes mannequins" qui ne respectent pas le voile islamique, conformément à la mise en garde du chef de la police, le général Esmaïl Ahmadi-Moghadam.
"Pour l'amour de Dieu, pas de photos", s'écrie une mère de famille dont la fille vient d'être immobilisée par un policier parce que son voile ne couvre pas toute sa chevelure.
Cette descente dans le quartier de Shahrak-e Gharb (ouest) s'incrit dans une nouvelle campagne de la police contre les femmes mal voilées, afin de les "guider" et les aider à mieux respecter le code vestimentaire islamique, qui oblige toute femme à couvrir ses cheveux et à dissimuler ses formes.
"Lorsque nous arrêtons une voiture, nous demandons poliment aux femmes d'ajuster leur voile. Si elles nous écoutent, nous les laissons partir", explique le caporal Habib Mohammad.
"Mais si une femme commence à protester, on lui demande les papiers de la voiture, et elle est emmenée au poste de police", ajoute-t-il.
De telles offensives ont lieu chaque année à l'approche de l'été. Mais cette fois, elle semble plus sérieuse car les manteaux sont de plus en plus courts et les voiles de plus en plus négligés.
Le courage de certaines femmes qui montrent leur chevelure en portant des foulards légers, qui dévoilent leurs chevilles avec des pantalons courts, ou qui soulignent leurs formes avec des manteaux moulants, a provoqué la colère des conservateurs.
La presse conservatrice soutient avec véhémence la campagne de la police.
"La situation actuelle est une honte pour le gouvernement islamique. Un homme qui voit les mannequins dans la rue ne fait plus attention à sa femme quand il rentre à la maison, ce qui détruit les fondements de la famille", déclare ainsi Mohammad Taghi Rahbar, un député conservateur de province, cité par la presse.
Lorsque le conservateur Mahmoud Ahmadinejad avait été élu président en juin 2005, tout le monde s'attendait à un tour de vis en matière de moeurs, et particulièrement à un contrôle plus sévère des habits des femmes, mais rien n'a vraiment changé.
Cette fois, un conseiller du président a remercié le chef de la police pour cette campagne.
"Je constate que vos forces sont entrées en action contre cette invasion culturelle, qu'on peut appeler sous sa forme la plus sale un Otan culturel, et je vous en remercie", a écrit Mehdi Kalhor.
Mais la campagne de la police ne fait pas l'unanimité.
"Ce n'est pas un bon plan. Pourquoi devraient-ils s'occuper de ce que les gens portent? Leur présence dans la rue augmente le stress. Nos parents approuvent les vêtements que nous portons", affirme une jeune fille qui préfère garder l'anonymat.
"S'ils veulent lutter contre le vice, pourquoi autorisent-ils l'importation de tels vêtements en Iran. Ils doivent empêcher l'importation de tels manteaux, pantalons et foulards", remarque un marchand.
"Ils ont arrêté ma fille sur l'avenue Jordan. Elle était avec sa copine dans sa voiture", se plaint un homme barbu.
"Elles ont été arrêtées pour quelques cheveux qui dépassaient. Leur voiture a été saisie. On doit traiter les étudiants avec plus de délicatesse. Si on les dérangent trop, ils quitteront l'Iran", ajoute M. Mohammadian.
Et il va se plaindre auprès de l'officier en charge de l'opération de contrôle.
"Je suis un vétéran de guerre et j'ai rempli mon devoir dans la révolution. Allez vérifier. Ce n'est pas une façon de se comporter avec les jeunes", ajoute-t-il.
"Nous allons vérifier", répond le colonel Mehdi Ahmadi. "Lorsqu'il y a une opération d'une telle ampleur, il peut y avoir des erreurs", reconnaît-il
.)

    الوقت/التاريخ الآن هو السبت 03 ديسمبر 2016, 19:49